SAINT-DENIS (93)

15 logements collectifs, crèche et parking – ZAC Neaucité lot F

Maîtrise d’Ouvrage : Groupe Brémond & Akerys Promotion

Maîtrise d’Œuvre : EXP architectes – mandataire

SNC Lavalin – BET TCE

 

Site : Rue de la Confluence, ZAC Neaucité

terrains Alsthom, Saint-Denis

Surface : 1 100 m² SHAB – 1732 m² SDP

parking 77 places

Montant des travaux : 2 783 000 €HT

Certification : BBC Effinergie – Habitat & Environnement

Statut : Livré en septembre 2015

SAINT-DENIS (93)

15 logements collectifs, crèche et parking – ZAC Neaucité lot F

 

Jardin surprise

Le projet regroupe 15 logements en accession, une crèche en rez-de-chaussée et un parc de stationnement souterrain (commun pour les lots F0, F1 et F2). Les logements proposés, duT2 au T5, sont traversants nord-sud et possèdent un espace extérieur au sud, dans le prolongement du séjour. Les T4 et T5 situés en pignons bénéficient de séjours en angle ouvrants sur l’est et l’ouest.

Un ensemble bioclimatique orienté : le système de distribution s’organise en façade nord par un noyau connecté à des coursives à l’air libre. Les façades, isolées par l’extérieur, présentent un niveau d’ouverture variable suivant les orientations, complété par un dispositif d’occultation permettant de réguler les apports solaires. Le caractère traversant des logements autorise une ventilation naturelle, offrant un confort d’été optimum.

Un dispositif adaptable et appropriable : la recherche d’espaces supplémentaires, évolutifs et vecteurs d’usages, a été menée pour la conception des logements. Ainsi, diverses adaptations intérieures sont rendues possible par la conception de la structure, tandis qu’à l’extérieur, les loggias, les terrasses en toiture, ou encore les espaces de pré habitation sur les coursives, permettent la dilatation des logements. Les loggias exposées au sud sont équipées de vitrages coulissants et proposent ainsi des espaces abrités du vent hautement appropriables.

Micro-paysages sol et ciel : les strates en rez-de-chaussée et en toiture sont conçues des petits paysages. Elles bénéficient d’un traitement analogue intégrant du bois (en vêture ou claustra) et un fort niveau de végétalisation, en continuité avec les qualités paysagères de l’espace public du “jardin plissé”. La toiture terrasse est un jardin suspendu, paysage surprise : elle accueille une surface végétalisée par un système extensif et deux terrasses privatives accessibles par des escaliers individuels. Elle est également habitée par un volume en claustra bois et couverture légère, intégrant les organes technique. Des jardinières permettent de créer une séparation visuelle entre ces composantes en offrant aux occupants la possibilité d’une appropriation.