MODULE D’HABITAT NOMADE

Sefl Suffcient Housing – Habitat autoconstructible et autosuffisant

Maîtrise d’Ouvrage : Institut d’Architecture Avançée de Catalogne, Barcelone, Espagne

Conception : EXP architectes, Antoine Chassagnol et Maxime Vicens

 

Sites : Installation mobile, localisation multiples

Surface : 10 m²

Statut : Recherche & Développement – 2007

Distinction : Concours international d’architecture / Projet finaliste

MODULE D’HABITAT NOMADE

Self Sufficient Housing – habitat autoconstructible et autosuffisant

 

Capsule nomade habitée

Le projet propose de revisiter un habitat de type minimum, autour du thème de la haute qualité environnementale et de l’auto-construction. Il s’attache à offrir une réponse transversale mais non exhaustive aux questions liées à l’habitat d’urgence, au nomadisme contemporain, à l’habitabilité des interstices urbains et à la notion d’empreinte écologique.

L’architecture de la capsule offre une grande faculté d’adaptation à tout type d’environnement (site urbain, plaine, montagne, désert, banquise, etc.). La morphologie polyédrique permet une prise au vent stable et répond à un système constructif simple, composé d’une ossature en tube de carbone et d’un remplissage de panneaux translucides, transparents et opaques. L’espace de l’habitacle est protégé d’un avant à facettes vitrées (ouvrantes et/ou escamotables) et d’un arrière à facettes photovoltaïques, le module cabine-chambre étant disposé au-dessus du volume principal.

Self-fab : le montage du module est réalisable par 2 à 3 personnes en quelques heures. L’assemblage de la structure tubulaire et des panneaux est simple et rapide. Le module utilise un accastillage traditionnel de bateau.

Self-sufficient : le faible poids et les pads (pieds) de répartition ne nécessitent pas de fondation. Aucune imperméabilisation du sol n’est donc nécessaire pour l’installation du module dans un site. Une poche souple de stockage est suspendue sous l’habitacle pour collecter 60 litres d’eau de pluie; une éolienne et des panneaux photovoltaïques assurent la production et l’alimentation énergétique. Les modules ont la capacité d’être assemblés en réseau sous forme de village, les énergies étant alors mutualisées.