VALLADOLID (ESPAGNE)

You are here: Home - - VALLADOLID (ESPAGNE)

VALLADOLID (ESPAGNE)

Réaménagement de la Plaza del Milenio et de ses abords

Maîtrise d'Ouvrage : Ville de Valladolid, Espagne

Maîtrise d’Œuvre : EXP architectes - Espaces publics, réhabilitation du pont et paysage

Les Petits Français - Scénographie urbaine / Cloud 9 et Enric Ruiz Geli architecte - Coupole / DAD arquitectura - Parking, infrastructures énergétiques et MOEX / Sacyr Vallehermoso - Entreprise mandataire

Site : Plaza del Milenio, Valladolid, Castille-et-León, Espagne

Mission : Mission de maîtrise d’œuvre des espaces publics et paysagers et réhabilitation du pont 

Surface : Place : 11 000 m² / Secteur d’étude : 5 Ha

Montant des travaux : 5 865 000 €HT

Certification : Green Building Council España

Qualification maximale GBC VERDE *****

Statut : Livré en juin 2011

Distinctions : 1er prix City People Light Award (2011)

1er Prix Construcción Sostenible ABC-Sando (2011 )

Projet sélectionné pour la XI Bienal Española de Arquitectura y Urbanismo (2011)

 

 

Project Description

VALLADOLID (ESPAGNE)

Réaménagement de la Plaza del Milenio et de ses abords

 

L’opération porte sur l’aménagement des espaces publics. Il s’agit de reconnecter le quartier avec le centre ville et de revaloriser les berges du Pisuerga. Le projet est constitué de plusieurs composantes imbriquées : un parking, un pavillon dédié à des manifestations culturelles, une vaste place publique, un patrimoine végétal à préserver et conforter. Les différentes entités sont traitées par plusieurs équipes : le parking souterrain de 400 places (DAD arquitectura), le pavillon multifonction – initialement conçu pour l’exposition internationale de Saragosse et réutilisé – (Cloud 9), l’aménagement des espaces publics, du parc urbain, et la requalification du pont (EXP architectes), complété d’une scénographie urbaine (Les Petits Français). Pour tirer le quartier au-delà du pont, vers la ville, le projet s’appuie sur une dilatation progressive de l’écosystème du fleuve vers l’espace public. Ainsi le sol de la place se déforme et propose une topographie artificielle de glacis engazonnés, en continuité avec le mouvement des berges, faisant migrer l’ambiance paysagère du fleuve vers l’espace urbain. Par une gradation du végétal au minéral, la nature est alors apprivoisée, domestiquée sur la place et en périphérie du pavillon avec la création de jardins thématiques, jardins d’eau, et la plantation d’arbres remarquables.

 

Les rives du fleuve sont traitées comme un parc urbain offrant de nouveaux usages : plateformes d’observation au bord de l’eau, jeux d’enfants interactifs, brumisateurs, sculptures, geyser scénique, mise en lumière des courbes de niveau. Des bancs en béton avec inclusion de microbilles de verre réfléchissant la lumière, cernent le pavillon pour dessiner jardins et bassins, et identifier les accès. Le rôle du pont Isabel la Catholique est renforcé par une requalification d’ensemble afin de favoriser de nouvelles continuités urbaines. Il est doublé de passerelles piétonnes et cyclables, équipé d’un platelage bois, et valorisé par une mise en lumière coordonnée au dispositif lumineux de la place, en partie alimentée par des éoliennes et des panneaux photovoltaïques fixés sur les garde-corps. Elément à part entière du nouveau dispositif urbain, il constitue ainsi une infrastructure énergétique qui participe aux préoccupations environnementales du projet. L’opération sera certifiée GBC España – VERDE. Une série de dispositifs et procédés écologiques et durables se déclinent sur l’ensemble du site – chantier propre, process de fabrication, matériaux re¬cyclables, panneaux solaires amorphes, éclairage LED, éoliennes verticales, récupération des eaux pluviales, plantation d’essences rustiques autochtones, bornes de recharge pour véhicules électriques, etc. Cette intervention hyper contextuelle et durable, s’appuyant sur les forces de l’existant : le climat, l’eau et sa gestion, la topographie, les essences végétales locales, les vues, les énergies renouvelables. Le projet est conçu comme un dispositif multifonctionnel, un espace dynamique et actif, d’expression multiculturelle, offrant des espaces thématiques pour tous qui favorisent une réappropriation de l’espace urbain, tout en conservant une capacité de transformation dans le temps.

 

Back to top