ARS LAQUENEXY – PELTRE (57)

You are here: Home - - ARS LAQUENEXY – PELTRE (57)

ARS LAQUENEXY - PELTRE (57)

Schéma d’aménagement - ZAC du pôle santé-innovation de Mercy / Metz Métropole

Maîtrise d'Ouvrage : Syndicat d’aménagement du Site de Mercy

Maîtrise d’Œuvre : EXP architectes mandataire / Citadia - Conseil urbanistes/ BEA ingénierie -BET VRD

Intervention artistique : Bertrand Segers - Plasticien : www.gloshmol.com

Site : ZAC du Pôle Santé-Innovation de Mercy, Peltre et Ars-Laquenexy / Metz Métropole

Mission : Architecte coordonnateur - Cahier des prescriptions architecturales, urbaines et paysagères, suivi de ZAC et maîtrise d'Œuvre des espaces publics

Surface : 57,7 Ha

Montant de l'étude : 177 200 €HT

Calendrier : Phases 1 et 2 : 03.2011 - 12.2011 / Chantiers des lots architecturaux en cours / Chantier des espaces publics en cours

Project Description

ARS LAQUENEXY – PELTRE (57)

Schéma d’aménagement – ZAC du pôle santé-innovation de Mercy / Metz Métropole

 

La ZAC du Pôle Santé-Innovation de Mercy s’implante sur les anciens terrains militaires de Mercy, au sud-est de l’agglomération de Metz. Elle s’appuie sur les effets de synergie créés par le nouveau C.H.R. de Metz-Thionville et la maternité qui l’accompagne pour envisager l’installation de nouveaux équipements sur le thème de la santé.

 

Le schéma d’aménagement constitue une réinterprétation de l’identité agricole du site. Ce travail consiste en la mise en place d’une trame globale pour la ZAC, sous la forme d’une ossature paysagère. Cette trame renvoie à l’histoire du site et se déploie transversalement sur l’ensemble des lots. L’organisation de la trame s’appuie sur les lignes directrices du site : topographie, vues vers le lointain, ouverture sur le grand paysage. La trame se décline en proposant des lignes colorées composées d’essences indigènes, permettant un ancrage local du projet paysager ainsi qu’une floraison étalée sur toute l’année. La trame s’adapte enfin aux contraintes liées à l’aménagement des parcelles : stationnement, accessibilité, implantation stratégique du bâti. Elle se prolonge sur les espaces publics pour permettre une cohérence globale du projet d’aménagement.

 

La mission d’architecte coordonnateur de la ZAC du Pôle Santé-Innovation de Mercy se décline en trois phases :

1/ mise au point du projet d’aménagement global : élaboration d’un plan guide évolutif de la ZAC et d’un schéma de signalétique ;

2/ cahier des prescriptions architecturales et paysagères ;

3/ assistance aux projets : aide au choix du terrain, avis sur l’avant-projet et le permis de construire, mise à jour du plan de la ZAC.

 

Dans le prolongement de la mission d’architecte coordonateur, EXP a été missionné pour réaliser les espaces publics attenant au château de Mercy. Le projet d’aménagement entend être le liant entre les différents aménagements qui le jouxtent : ligne de transport en commun en site propre « Mettis », aménagement des espaces publics de la ZAC, parvis du nouvel hôpital. Le château, au centre de ces différents projets, se situe en balcon sur une vue singulière vers le sud face à de grands espaces agricoles encore exploités. La proposition se décompose en trois interventions qui, associées, apportent une unité : un sol, une vue surlignée et des salons urbains. Le projet fonctionne donc comme une pièce articulant l’ensemble des éléments autour du château.

 

Le sol : un socle est proposé pour le château et pour les usages qui pourront s’y déployer, le sol en béton constitue l’élément permettant d’unifier les différents aménagements.

 

Les salons urbains : conçus comme des micro-constructions abritant des usages variés, ils se déploient sur un tapis végétal en continuité avec les aménagements de la ZAC. Les salons se distinguent les uns des autres par les usages qui pourront s’y développer, ainsi que par la végétalisation qui les entoure.

 

La vue : principal atout du parvis, la vue est mise en scène par l’intervention artistique de Bertrand Segers : un léger souffle. La proposition de Bertrand Segers, artiste associé au groupement pour la réalisation des espaces publics est une composition qui construit une perspective depuis la façade du château, en passant par la limite de son parvis pour ouvrir sur le grand paysage. Cette perspective court le long de la façade du nouvel hôpital. La composition articule trois pièces circulaires comme des anneaux homothétiques sur un cône de vue depuis le château jusqu’au grand paysage.

 

Médaillon doré

Un médaillon doré, comme un clou est planté sur la façade du château. Cette pièce précieuse brille sur la façade au soleil du Sud.

 

Haie topiaire

Les arbres existants qui se sont généreusement développés sur le parvis du château seront taillés selon un gabarit. Une fenêtre visuelle vers le grand paysage est ainsi créée en tirant parti des végétaux déjà en place.

 

Rampe

Un ouvrage de terrassement prenant la forme d’une rampe dessine le demi cercle et s’enroule sur le cône de vue. Cette sculpture de terre et de végétaux devient à la fois paysage et soulignage du même paysage.

 

Back to top